123Gravir/LeBlog


Itinéraires et récits relatifs à des sorties passant du Nord au Sud par la Hesbaye, le Condroz, l'Ardenne, les Vosges, le Jura, le Chablais, le Mont-Blanc, la Vanoise, les Alpes Grées, le Piémont, Val d'Aoste, le Haut-Languedoc, la Crête ...

lundi 3 novembre 2014

Rochers de Freyr (Condroz)

     Situés dans le Condroz, les rochers de Freyr tels le Mérinos, l’Al’Lègne et les 5 Anes s’élèvent sur la rive droite de la Meuse au Sud de Dinant. Dans un pays souvent qualifié de plat, ils représentent l'un des massifs rocheux les plus attractifs. A l’instar du site de Marche-les-Dames situé plus au Nord, ces rochers constituent en effet un lieu très fréquenté par les adeptes de l'escalade. Plus de 600 voies de tous niveaux y ont été ouvertes au cours du temps, depuis la première remontant à 1930. Le site présente également un attrait du point de vue géologique, notamment par la présence de plissements calcaires remontant au Carbonifère (± 300 millions d’années), comme le Synclinal de Freyr. La flore n’est pas en reste avec, outre la végétation habituelle des sous-bois de feuillus comme l’Anémone des bois, le Sceau de Salomon et le Gouet tacheté, de nombreuses espèces colonisant les pelouses comme l’Orpin des rochers, la Laitue vivace ou encore le Sisymbre d’Autriche. Il n'est dès lors pas étonnant qu’une partie du site soit située en zone Natura 2000.

Château et Rochers de Freyr de part et d'autre de la Meuse

     Au départ du Refuge Duchesne crée en 1958 par les membres du Club Alpin Belge, un parcours en boucle de plus de 10 km permet de rejoindre en contrebas les bords de Meuse, offrant une belle vue sur le Château de Freyr situé sur l’autre rive. Sa partie la plus ancienne date du XVIe siècle, reliquat d’un château-fort remontant au XIVe siècle. Ses jardins « à la française » furent quant à eux dessinés au XVIIIe siècle. Comme les rochers auxquels il fait face, le château est inscrit au Patrimoine majeur de Wallonie. Plus au Nord en longeant la Meuse, on gagne le Prieuré d’Anseremme qui fut construit sur les terres que possèdait l’Abbaye de Saint-Hubert depuis le IXe siècle. Ensuite, un large crochet le long de la Lesse, un affluent de la Meuse, permet de rejoindre par le plateau le Ravin du Colébi et la Noue du même nom. Bien que d’une étendue plus modeste, cette zone humide n’est pas sans rappeler celle de Mornimont située en Hesbaye. Au final, de petites routes de campagne et des sentiers escarpés pour une belle découverte automnale de diverses richesses naturelles et patrimoniales.


Novembre 2014

Quelques photos de la sortie sont proposées ici.