123Gravir/LeBlog


Itinéraires et récits relatifs à des sorties passant du Nord au Sud par la Hesbaye, le Condroz, l'Ardenne, les Vosges, le Jura, le Chablais, le Mont-Blanc, la Vanoise, les Alpes Grées, le Piémont, Val d'Aoste, le Haut-Languedoc, la Crête ...

dimanche 26 février 2012

Tête des Faux et Etang du Devin (Vosges Granitiques)


     Comme le Grand Brézouard auquel elle fait face, la Tête des Faux se situe à l’extrémité Nord des Hautes Vosges, à l’Est du Col du Bonhomme. A ses pieds, blotti dans un ancien cirque glaciaire, se loge L’Etang du Devin. Ce secteur mérite qu’on s’y attarde quelque peu pour des motifs historiques et naturalistes. D’un côté, en raison de sa position idéale en tant que poste d’observation, la Tête des Faux fut le théâtre d’âpres combats au début de la première guerre mondiale. En témoigne par exemple la présence d’anciennes fortifications allemandes, d’une station de pompage et même d’une gare de téléphérique, ainsi que des inévitables cimetières militaires des 2 camps et autres plaques commémoratives. De l’autre, le massif à fait l’objet d’un arrêté de protection en raison de la richesse de son biotope. La pratique de la raquette est toutefois autorisée dans la zone protégée, pour peu que l’on se cantonne aux sentiers balisés.


L'Etang du Devin, aux pieds de la Tête des Faux

     Prévue initialement une semaine plus tôt, cette randonnée avait finalement été reportée au week-end suivant en raison de conditions climatiques peu favorables. En réalité, la situation n’ayant guère évolué, la météo s’est révélée semblable à celle qui prévalut lors de la sortie au Grand Brézouard. Ainsi, la journée débuta sous de belles éclaircies, voire de temps à autre un chaud soleil printanier, pour se retrouver rapidement sous un ciel gris et se terminer dans la brume. La température était néanmoins plus clémente et le redoux marqué des derniers jours avait d’ailleurs bien entamé la neige à basse altitude. Elle était cependant encore bien présente aux environs de 800 m où se situait notre point de départ sur les hauteurs de Lapoutroie. L’itinéraire nous a ainsi conduit au Rocher du Corbeau, au Cimetière Duchesne, au sommet de la Tête des Faux, et à l’Etang du Devin, d’où fut rejoint notre point de départ après 4h environ.

Février 2012