123Gravir/LeBlog


Itinéraires et récits relatifs à des sorties passant du Nord au Sud par la Hesbaye, le Condroz, l'Ardenne, les Vosges, le Jura, le Chablais, le Mont-Blanc, la Vanoise, les Alpes Grées, le Piémont, Val d'Aoste, le Haut-Languedoc, la Crête ...

lundi 30 janvier 2012

Lac des Echines (Vanoise)


     Sur les hauteurs du Vallon de Champagny, au pied de la Roche Noire, se loge le Lac des Echines. Disons-le d’emblée, il n’est pas vraiment comparable aux lacs d’altitude alimentés par la fonte des glaciers. Situé au milieu des alpages, il ne faut en effet pas s’attendre à y trouver une eau cristalline, a fortiori en fin de saison. En fait, il s’apparente plutôt au Lac de la Vélière situé au pied de la pointe du même nom. Ou encore au Lac du Chalet Clou situé non loin du Roc de Blanchon au Vallon de Chavière. Il peut néanmoins constituer un objectif de sortie en raison du panorama étendu qu’il offre sur toute la chaîne qui s’étend de la Grande Motte au Grand Bec. Alternativement, il peut être considéré comme un plus lors d'une sortie vers le Lac de la Glière.


Lac des Echines

     L’itinéraire initial est identique à celui emprunté pour gravir la Pointe de la Vallaisonnay. Depuis le Laisonnay d’en Haut (1620 m), on remonte la piste menant aux cols du Palet et de la Grassaz. On passe à proximité du Grand Chalet puis du refuge de la Glière (2010 m). Après le Chalet du Plan du Sel et celui des Gardes, on emprunte la piste vers la gauche pour passer à côté des Chalets des Ecuries et des Barmès. On quitte ensuite cette piste vers le Nord-Ouest pour remonter dans les alpages en suivant les sentes. On contourne le creux des Barmès par la gauche pour atteindre le lac (2360 m). On peut encore poursuivre dans les alpages et remonter en direction de la Crête des Echines. Le retour se fait par le même itinéraire.

Août 2010